Accueil Fil arianne Hors sujet

Freebox Revolution V6 ou quand la com bug chez free

Freebox Revolution V6 ou quand la com bug chez free

Pensez-vous que les liens des réseaux sociaux aient un impact dans les SERPs ?

Loading ... Loading ...

Je donne mon avis !

 
Roger Benedict COLY 1 mars 2011 4 Commentaires

Tout le monde se souvient de l’arrivée de Free, filiale d’ILIADE (Vous savez ce géant des télécommunications) sur le marché français de l’internet en 1999-2000. Il y avait alors des débits de 256k, 512k et  rarement du 1024k qui à lépoque n’était pas accessible pour son prix trop élevé. Autant dire internet à la vitesse d’une 4L pour monsieur tout le monde. Qui s’en souvient encore ? Free a alors révolutionné le marché, bousculé ses concurrents et le sordide pacte d’entente cordiale. La révolution s’est faite aussi bien sur le débit que sur le prix.

En 2011, Free à fini d’assoir sa réputation dans le domaine. Il a acquis sa place parmi les géants. En janvier 2010, la filiale d’Iliad, Free Mobile, s’est vu attribuer officiellement par  l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), la quatrième Licence de téléphonie mobile pour un montant de 240 millions d’euros. L’opérateur pourra proposer ses services à partir de 2012 au plus tard. Free mobile promet alors de diviser par deux la facture de téléphone des français !

Qui va donc les arrêter ? C’est la question que chacun s’est posé.

Quand la communication fait défaut, les spéculations vont bon train

L’annonce officielle de l’arrivée de la Freebox Revolution v6 était très attendue par beaucoup. Maintenant qu’elle est arrivée dans de nombreux foyers en France, c’est le blackout, le flou total. J’ai envie de dire la montagne qui accouche d’une chauve souris.

Sur la toile chacun y va de ses propres certitudes. Et sur le site de Free ? Aucune explication. S4impose dès lors une reconstitution d’ informations à partir de différents forums.

Maintenant que personne n’est sûr de rien et que les intéressés ne se manifestent pas, chacun y va de ses propres pronostiques. IL paraît même qu’avec Free, l’illimité est en réalité limité ! Il se dit du côté d’UFC Que Choisir que les appels sont en fait limités à 5 heures de consommations par mois et ce vers les mobiles. Infos ou intox ? Il n’y a que Free pour nous éclairer sur ces informations. Lisez cet article de 59hardware pour en savoir plus.

Nombreux sont ceux qui se posent des question à propos de cette Freebox Revolution v6. Que penser de l’offre de Free en ce qui concerne les appels gratuits vers les mobiles ? Quels en sont les conditions ? Il n’y aucun moyen d’avoir des réponses précises les questions que les clients de Free themselves se posent.

Peut-on bénéficier des appels gratuits vers les mobiles sans disposer de la V6 ? Chez SFR, les clients bénéficient de cette option sans avoir à changer de box. Un vrai avantage.

Quand Free les champions du monde de la communication se font doubler

Qui ne se souvient pas de leurs pubs au style décalé qui captivant l’attention restaient encrées dans l’inconscient. Une vraie réussite. Depuis que Free via sa maison mère Iliade a reçu en décembre 2009 l’autorisation pour devenir le quatrième opérateur de téléphonie français, il était certain que les choses allaient bouger. Et ce n’est pas une coïncidence que très rapidement, tous les opérateurs aient mis en place des appels gratuits vers les mobiles. Free allait le faire un jour ou l’autre.

Le marché français de la téléphonie est trop conservateur à mon avis pour que les acteurs opérerent  d’eux mêmes cette révolution sans qu’un facteur entre en jeu. Free est indirectement été à l’initiative de cette révolution. Le marché du mobile est trop juteux dans son état actuel  pour que Orange, SFR et Bouygues ne décident de leur propre gré de changer les règles du jeu au détriment de leur propres marges.

Ce qui est dommage, c’est qu’au moment où tout le monde fait le BUZZ outour de la possibilité de changer d’opérateur avec l’augmentation des tarifs (  Bouygues Telecom en tête de peloton ), chez Free on reste muet.

Au fond, que demande t-on a free ?

Free se doit d’être clair sur son offre, de répondre aux questions que tout le monde se pose. Par exemple, sur le site internet de SFR, il est très facile de trouver les caractéristiques de leur offre ansi que la Foire aux questions comme l’illustre cette capture d’écran.

Offre appels illimites vers mobile neufbox SFR

Offre appels illimites vers mobile neufbox SFR

La clarté d’une offre lui confère un avantage concurrentiel non négligeable. Et Free a fait de sa communication depuis ses débuts en France, un facteur clé de succès.

Alors, accusé levez-vous !

Ces Articles pourraient vous intéresser :

Article publié dans la catégorie : Categorie du billet Hors sujet

Recevez les prochains articles dans votre boîte mail

ChargementChargement


 

Aucun Rétrolien

4 commentaires pour le billet : “Freebox Revolution V6 ou quand la com bug chez free”

  1.  

    Ce qui manque à Free c’est ce qui s’appelle le “service au client”, ce qui est très différent d’un simple service client. Le “service au client” c’est un état d’esprit qui doit s’adapter à tous les postes d’une entreprise, du plus simple employé au dirigeants, avec comme principal objectif de répondre vite et bien aux attentes du client.

    Free a encore à passer un cap pour devenir une “vraie” entreprise, et non plus une solution pour geek, car aujourd’hui, la majorité de leur clientèle n’est plus des geek.

    Il n’y a qu’à voir la gueule du site de Free… Pour trouver la moindre info (même lorsque l’on est client comme moi), c’est la croix et la bannière…

  2.  

    Ils passent à c^té de quelque chose en tout cas. Ne pas répondre à sa clientèle ce n’es non seulement pas correcte, mais c’est des clients potentiellement perdus. Surtout dans le contexte actuel. Ils doivent savoir que leur image est en train de se désintégrer à une vitesse grand V

  3.  

    il y a quelques temps, perdre un client ne constituait pas un souci pour free, puisque les clients se bousculaient pour avoir l’offre à 30€ qui donnait tout en même temps (triple play avant les autres). Free perdait un client, ne récupérait pas la box et facturait les frais au client. 8/10 des fois, cela fonctionnait ainsi et pour les râleurs, si l’envoi était sans recommandé, pas de souci pour free: “on n’a rien reçu, vous avez une preuve de votre envoi ?”. S’il y avait un recommandé avec AR, cela prenait un bon mois et avec un peu de chance, l’ex-client avait oublié ou s’asseyait dessus.
    Pour se faire rembourser la caution freebox, il fallait bien tourner la lettre pour leur faire comprendre qu’on connaissait le système.

    Maintenant, les concurrents font du quadruple play (comme free), pour le même prix (ou presque) et avec un service au client… les ennuis commencent pour free.

    ps : j’ai eu une conversation avec un gars de leur service résiliation : ils revendaient la liste des ex-clients à des sociétés de créance pour valoriser leur fichier d’anciens clients. Ben oui, à 1€ la ligne (valeur arbitraire), ça fait des sous.

  4.  

    Ils sont un peu perdus chez free et c’est bien dommage. On les aimaient bien. SFR se retrouve à prendre le relai et apparemment le fait bien. Free reste celui par qui la révolution est venue. Et là, Ils se tirent une balle dans le pied et s’enfoncent chaque jour qui passe. En attendant, les concurrent en profitent.

    Ton témoignage est révélateur du malaise des clients.